Godemichets : le guide complet

Si vous vous demandez comment utiliser un gode, aussi appelé godemichet, vous vous posez peut-être une ou plusieurs de ces questions.

Peut-être vous demandez-vous comment intégrer un gode dans votre routine de masturbation.

Vous voulez peut-être utiliser un gode avec un partenaire. Ou peut-être envisagez-vous d’acheter un gode, mais vous voulez vous renseigner sur tout ce que vous pouvez faire avec avant de faire le « grand saut ». Quelle que soit la raison, plaisirscoquins.fr a certainement ce qu’il vous faut.

Les godemichets sont des jouets sexuels destinés à la pénétration et ont souvent la forme d’un phallus. Ils sont un complément amusant à toute vie sexuelle, en solo ou en couple. Et bien que leur utilisation soit assez simple, il y a quelques conseils et astuces à garder à l’esprit si vous voulez rester en sécurité et profiter pleinement de ce jouet.

Découvrez ci-dessous tout ce que vous devez savoir sur la façon d’utiliser un gode, seul(e) ou en couple.

Comment choisir son gode ?

Vous avez peut-être déjà un gode, auquel cas vous pouvez sauter cette étape ! Mais si vous n’en avez pas encore, il y a de fortes chances que vous sachiez qu’il existe de nombreux types de godes différents. Un nombre impressionnant, même.

Lorsque vous choisissez un gode, il y a quelques facteurs à prendre en considération : le matériau, la taille, la forme, la sécurité anale, et si vous espérez l’utiliser à main levée ou avec un harnais (c’est-à-dire l’utiliser comme une sangle (gode-ceinture), probablement avec un partenaire).

Les godemichés existent dans toutes les formes et toutes les tailles. Certains sont droits, d’autres sont plus courbés pour stimuler le point G, certains sont courts et certains sont longs, etc.

De même, vous avez l’embarras du choix en ce qui concerne les matériaux. On peut diviser la plupart des matériaux des jouets sexuels en deux grandes catégories : les matériaux poreux et les matériaux non poreux.

Les matériaux poreux présentent de minuscules trous (comme des pores) susceptibles d’abriter des bactéries, des champignons et d’autres saletés. Pour les godes, en particulier ceux que vous allez partager avec d’autres personnes, il est donc préférable d’utiliser des matériaux non poreux.

Sur plaisirscoquins.fr, TOUS les sextoys et plus particulièrement les godes sélectionnés sont confectionnés avec des matériaux lisses, non poreux et adaptés pour l’utilisation aussi bien intra-vaginale que intra-anale ou encore intra-buccale, par soucis d’hygiène et de qualité.

Parmi les matériaux non poreux les plus courants, citons le silicone, le verre et le métal (comme l’or ou l’acier inoxydable).

Enfin, pour les jeux anaux et les jeux de sangles avec gode-ceinture, nous vous recommandons d’acheter un gode qui ait une base évasée. Ainsi, il ne disparaîtra pas dans vos fesses et vous pourrez aussi le fixer dans un harnais.

Pour les jeux en solo, vous pouvez envisager de choisir un jouet doté d’une base à ventouse, ce qui ouvre d’autres possibilités d’utilisation. Mais nous y reviendrons plus tard !

Comment utiliser un gode ?

Pensez au lubrifiant

Chaque fois que quelque chose pénètre dans votre corps pendant l’acte sexuel, le lubrifiant peut le rendre beaucoup plus facile et plus agréable. Vous devez simplement vous assurer que le lubrifiant que vous choisissez est compatible avec votre gode et les préservatifs que vous utilisez avec.

La règle la plus importante à retenir est que les lubrifiants à base de silicone ne peuvent pas être utilisés avec des jouets en silicone (cela abîme le matériau) et que les lubrifiants à base d’huile peuvent dégrader les préservatifs et les rendre inefficaces.

N’oubliez pas les préliminaires.

Même si vous utilisez du lubrifiant, il est recommandé de laisser du temps pour se mettre dans l’ambiance, se détendre et obtenir une lubrification naturelle si possible. Et oui, vous pouvez faire des préliminaires pendant que vous vous masturbez ! Pas besoin de partenaire.

Il est recommandé d’expérimenter différentes manières de se toucher pour s’exciter : vous pouvez par exemple utiliser vos doigts avant d’introduire le gode, ou encore le faire tourner autour de votre orifice (vulve ou anus) avant de passer à la pénétration.

Dans le cas d’un gode ceinture, les préliminaires peuvent consister à porter le harnais dans des situations non sexuelles afin de créer une anticipation. Ce qui, soit dit en passant, est aussi un bon moyen d’être plus à l’aise avec votre sangle.

Expérimentez avec votre gode des techniques autres que la poussée.

Vous pourriez avoir tendance à utiliser votre gode exactement comme on fait l’amour avec un pénis biologique, c’est-à-dire en le faisant entrer et sortir de vous ou de votre partenaire à différentes vitesses, mais il n’y a aucune raison de vous limiter à cela.

D’une part, certains godes (comme ceux qui ont une certaine texture ou une grande courbe) ne sont pas conçus pour cela. De plus, il existe de nos jours différents types de godes permettant d’explorer d’autres sensations :

Certaines personnes aiment insérer un gode pour ressentir une sensation de plénitude, alors qu’elles n’apprécient par ailleurs que la stimulation clitoridienne. D’autres préfèrent la sensation de « taper » doucement sur le gode une fois qu’il est à l’intérieur ou simplement serrer autour de lui au lieu de le faire entrer et sortir. Et bien sûr, si vous voulez utiliser votre gode de manière plus traditionnelle, poussez jusqu’à ce que vous soyez satisfait. Tout cela est tout à fait personnel et ces différentes variantes peuvent être amenée à changer selon les situations (solo, à deux ou plus, entre femmes, entre hommes, en couple mixte etc.).

Si vous ne savez pas par où commencer, l’équipe de plaisirscoquins.fr vous recommande de réfléchir à la façon dont vous vous masturbez habituellement sans jouets.

  • Quel genre de sensations aimez-vous ?
  • Pouvez-vous faire quelque chose de similaire avec un gode ? (C’est d’ailleurs un conseil utile pour choisir un gode en premier lieu).
  • Avez-vous l’habitude d’utiliser un mouvement de « vas et viens » lorsque vous vous doigtez ? Un gode incurvé pourrait être un bon choix….

Trouvez vos positions préférées pour le gode.

Cela vaut aussi bien pour le sexe en couple que pour le plaisir du gode en solo. Pour le jeu en couple avec une sangle, essayez des positions sexuelles simples qui vous permettent de vous habituer à la sangle, surtout si c’est vous qui la portez.

Des positions de base comme le missionnaire, à quatre pattes, ou debout à côté du lit pendant que votre partenaire s’allonge sur le bord vous permettent d’ajuster la sangle ou de la diriger avec vos mains si nécessaire.

Pour un jeu en solo (ou un jeu à deux sans harnais), il s’agit de trouver une position où vous pouvez atteindre le gode et le faire bouger comme vous le souhaitez.

Si votre gode est équipé d’une ventouse, il est plus favorable de le fixer sur une surface adaptée pour pouvoir le chevaucher ou encore de le coller à la paroi de la douche pour pouvoir se procurer du plaisir debout.

Cela peut vous aider à mieux contrôler l’insertion, la profondeur et le rythme.

Combinez l’utilisation du gode avec la stimulation du clitoris.

Que vous stimuliez ou non votre clitoris dépend du plaisir que vous y prenez. Si ce n’est pas le cas, ne vous inquiétez pas !

Il faut cependant savoir que, de nombreuses personnes ayant un vagin ont besoin d’une stimulation du clitoris pour atteindre l’orgasme. Si cela vous correspond également, n’oubliez pas le clitoris lorsque vous profitez de la pénétration.

Expérimentez d’autres jeux, au-delà de la pénétration.

Il existe d’autres façons d’utiliser votre gode ou votre sangle. Il suffit de sortir un peu des sentiers battus et de suivre votre instinct sur ce qui pourrait être chaud (à condition que votre partenaire soit d’accord aussi).

L’une de nos clientes nous a confié beaucoup apprécier pratiquer la fellation avec son mari mais malgré le fait qu’il lui semblait idiot au début, d’envisager l’utilisation d’un gode dans son couple, cela s’était avéré être vraiment chaud… « une fois que j’ai commencé à penser à mon gode-ceinture comme à ‘ma propre bite’, nous avons eu de plus en plus d’idées pour jouer avec, en couple.”

Utiliser un gode pour pratiquer le sexe anal

Vous avez beaucoup de variété quand il s’agit de jouets sexuels anaux. Il existe des godes anaux qui peuvent être utilisés pour la pénétration comme un pénis, bien sûr, mais vos options ne s’arrêtent pas là. Il existe également des plugs, qui sont plus petits et conçus pour être laissés en place. Avec les perles anales, le plaisir réside dans le retrait autant que dans l’insertion. Les jouets pour la prostate sont des dispositifs de forme unique conçus pour masser la prostate, un peu comme l’équivalent d’un vibromasseur pour le point G ou d’un gode.

Le sexe anal sûr et agréable est un sujet à part entière. Plus que la pénétration vaginale, la sodomie nécessite un certain degré de planification et de préparation jusqu’à la pénétration complète. Cela est dû à l’absence de lubrification naturelle de vos fesses et à un muscle appelé sphincter anal, qui est conçu pour garder les choses bien serrées afin que les selles restent à l’intérieur (et donc plus difficile à pénétrer sans une bonne technique). Donc si vous espérez utiliser votre jouet pour l’anal, quelques prérequis sont à prendre en compte.

Tous les jouets ne sont pas adaptés à la sodomie ! En ce qui concerne les jouets pour le jeu anal, la règle la plus importante est de s’assurer qu’ils ont une base évasée (plus large que le reste du sextoy) afin qu’ils ne se perdent pas en vous. Car oui, il est possible de se coincer un jouet dans les fesses et c’est une chose pour laquelle les gens vont aux urgences plus souvent qu’on ne le pense !

Gode pendant les rapports : communiquez !

La communication est importante pour pratiquement tous les rapports sexuels entre partenaires, mais il y a une raison spécifique pour laquelle la communication lors de l’utilisation d’un gode ou d’une sangle est particulièrement importante : vous ne pouvez pas toujours sentir ce que vous faites. Allez-y doucement et progressivement !

Comment bien entretenir son gode ?

Oui, même si vous êtes le seul à l’utiliser. En général, vous devez le laver et le sécher après chaque utilisation afin qu’il soit toujours aussi propre que possible. Apprendre à nettoyer correctement son sex-toy est tellement important. Tant de gens ne savent pas comment faire. La façon de nettoyer votre gode dépend du matériau, mais vous pouvez en nettoyer beaucoup avec un peu d’eau et de savon ou avec un nettoyant spécial pour jouets tout en faisant attention de ne pas immerger votre sextoy si celui-ci est électrique (piles / batterie etc.).