Comment optimiser la lubrification vaginale ?

optimiser-lubrification-vaginale

Tout au long de la vie, votre corps subit de nombreux changements… et votre vagin n’est pas différent. Des expériences telles que la puberté, les expériences sexuelles, la grossesse, l’accouchement et d’autres procédures chirurgicales, le stress émotionnel et professionnel, la ménopause, etc. font des ravages.

C’est naturel et il n’y a pas lieu de s’en inquiéter. Cependant, parfois, tout comme d’autres parties de votre corps et de votre esprit, votre vagin a besoin d’un peu de soins pour le revitaliser, le faire se sentir bien, en bonne santé et fonctionner à nouveau correctement.

Le vagin produit naturellement une lubrification qui facilite l’activité sexuelle. Si la lubrification naturelle n’est pas suffisante, on peut utiliser un lubrifiant artificiel pour rendre l’activité intime plus confortable.

Lorsqu’une femme est sexuellement excitée, son vagin produit une lubrification supplémentaire. Cette lubrification réduit les frottements dans le vagin, ce qui augmente le confort pendant la pénétration et minimise les sensations de douleur ou d’irritation. Cependant, la sécheresse vaginale est un problème sexuel très courant.

Ces produits artificiels réduisent la sécheresse vaginale. Ces produits sont disponibles dans de nombreuses textures, saveurs et matières différentes pour répondre aux besoins et aux préférences de chacun.

Dans cet article, nous expliquons la lubrification vaginale naturelle et discutons des types, des avantages et des effets secondaires possibles des gels artificiels, afin que vous ayez les clés en main pour avoir une sexualité épanouie.

Qu’est-ce que la lubrification vaginale naturelle ?

Les tissus et les muqueuses du vagin sont naturellement humides.

Le liquide provenant du col de l’utérus et les sécrétions des glandes de Bartholin – deux glandes de la taille d’un petit pois situées à l’entrée du vagin – contribuent à maintenir la lubrification du vagin. Pendant l’excitation, les glandes de Bartholin sécrètent un surplus de liquide pour réduire la friction.

La sécheresse vaginale occasionnelle est courante, mais la sécheresse chronique peut être le signe de la ménopause ou d’un problème médical, comme l’atrophie vaginale. Les femmes qui souffrent régulièrement de sécheresse vaginale devraient consulter un professionnel du corps médical.

Avec l’âge, la flore vaginale se modifie et les tissus du vagin s’amincissent. Pendant et après la ménopause, le corps produit moins d’œstrogènes, ce qui entraîne une diminution des sécrétions hydratantes et peut provoquer une sensation de sécheresse vaginale.

Lorsque les tissus et les muqueuses du vagin s’amincissent, la personne peut avoir besoin de plus de lubrification qu’auparavant pour se sentir à l’aise pendant la pénétration et le rapport sexuel.

Quand utiliser un lubrifiant ?

Il est fréquent, même chez les personnes en bonne santé, que le vagin produise une lubrification insuffisante. Le lubrifiant artificiel remplace les sécrétions vaginales naturelles, rendant le vagin plus humide et réduisant toute gêne résultant de la sécheresse vaginale.

Une personne peut choisir d’utiliser un lubrifiant synthétique lorsque :

  • elle souffre de sécheresse vaginale due à la prise de médicaments
  • les modifications des niveaux d’hormones pendant la grossesse ou après l’accouchement provoquent une sécheresse temporaire
  • la ménopause provoque une sécheresse vaginale
  • leur vagin ne produit pas suffisamment de lubrifiant – par exemple, si elles sont à court de lubrifiant après une longue séance d’activité sexuelle ou si elles trouvent que leur lubrifiant naturel est insuffisant pour réduire les frottements lors des relations sexuelles.
  • elle ressent des douleurs ou des démangeaisons au niveau du vagin, ce qui peut se produire lorsque les tissus du vagin sensibles sont très secs.

Quels sont les différents types de lubrifiants ?

Une personne qui souhaite essayer un lubrifiant artificiel pour soulager ses douleurs lors des rapports sexuels dispose de plusieurs options, dont celles présentées ci-dessous :

Les lubrifiants vaginaux : l’une des solutions les plus courantes

Les pharmacies proposent des dizaines de produits de lubrification destinés au vagin, qui se déclinent en différents parfums selon les préférences de chacun.

Ces produits assurent une hydratation à court terme pour diverses formes de contact vaginal, notamment les activités sexuelles et les examens de suivi vaginal.

Ils sont composés de diverses substances présentant des avantages différents :

  • Les lubrifiants à base d’eau contenant de la glycérine sont populaires. Les lubrifiants à base d’eau contenant de la glycérine sont populaires. Cependant, les options sans glycérine peuvent être plus adaptées aux femmes qui souffrent fréquemment d’infections à levures.
  • Les lubrifiants à base de silicone durent plus longtemps que les lubrifiants à base d’eau, ce qui en fait une bonne option pour les personnes souffrant de sécheresse vaginale sévère ou ayant des antécédents de douleurs pendant les rapports sexuels. Ils ne peuvent cependant pas être utilisés avec des sextoys en silicone et peuvent être gras.
  • Les lubrifiants à base d’huile comprennent de nombreux produits facilement disponibles, comme les huiles de cuisine. Ils sont généralement comestibles et sans danger pour le vagin, mais ils peuvent être salissants. Les lubrifiants synthétiques, tels que l’huile minérale et la vaseline, peuvent être efficaces mais peuvent également irriter la vulve.

Les lubrifiants à base de silicone et d’eau peuvent être utilisés sans danger avec les préservatifs en latex. En revanche, les lubrifiants à base d’huile peuvent détruire les préservatifs en latex.

Certains de ces produits peuvent affecter la fonction des spermatozoïdes, ce qui peut diminuer les chances de tomber enceinte. Les personnes qui essaient de concevoir un enfant doivent donc choisir un gel sans danger pour les spermatozoïdes. Les personnes qui espèrent prévenir une grossesse et utiliser des lubrifiants peuvent envisager d’utiliser des spermicides en même temps que d’autres contraceptifs.

Les hydratants vaginaux

Les hydratants pour vagin sont des lubrifiants à action prolongée qui peuvent aider à lutter contre la sécheresse chronique. Leurs effets durent généralement plusieurs jours.

Ces produits sont une bonne option pour les personnes qui souffrent de sécheresse vaginale intense, même lorsqu’elles n’ont pas de relations sexuelles. Ces produits hydratants peuvent être utilisés en toute sécurité avec les lubrifiants pour vagin.

Certaines personnes utilisent de l’huile de noix de coco pour lutter contre la sécheresse vaginale. Des études suggèrent qu’elle est un hydratant efficace pour d’autres parties du corps, mais les recherches sur ses bienfaits pour le vagin sont insuffisantes. Il faut éviter de l’utiliser avec un préservatif en latex, car elle peut décomposer le latex et rendre le préservatif inefficace.

Les crèmes à base d’œstrogènes

Les crèmes à base d’œstrogènes peuvent traiter la sécheresse vaginale due à un faible taux d’œstrogènes. Ces crèmes se présentent sous forme du tube ou d’ovules à insérer dans l’orifice sexuel de la femme et agissent en remplaçant ces hormones perdues, ce qui peut inverser certains des effets de la ménopause et des conditions médicales qui provoquent une baisse des hormones.

La plupart de ces crèmes exigent que l’utilisateur diminue la dose au fil du temps.

Les crèmes à l’œstrogène peuvent être efficaces, mais elles ne sont pas sûres pour les personnes qui ne tolèrent pas bien les œstrogènes. Il est important de discuter avec un médecin des risques et des avantages de l’utilisation d’une telle crème.

Comment utiliser un lubrifiant ?

Lorsque vous utilisez des produits de lubrification et des crèmes hydratantes en vente libre, vous devez toujours suivre les instructions figurant sur la boîte.

Il est préférable de commencer par une petite quantité du produit, puis d’augmenter progressivement la quantité jusqu’à ce que le vagin soit confortable. Certaines personnes trouvent que le fait de réappliquer le gel plusieurs fois donne les meilleurs résultats.

Une personne peut trouver utile d’expérimenter plusieurs lubrifiants différents, en faisant attention à la façon dont son corps réagit à chacun d’entre eux. Si le vagin démange ou est douloureux après l’utilisation d’un de ces produits, cela peut indiquer une allergie ou une sensibilité à un ingrédient du lubrifiant.

Les personnes ne devraient essayer ces crèmes qu’après avoir discuté de leur utilisation avec un professionnel du corps médical. Ces crèmes nécessitent souvent une ordonnance. Il est important de suivre le mode d’emploi et de ne pas dépasser le dosage recommandé par le médecin ou le gynécologue.

Ces crèmes peuvent mettre du temps à agir, et il faut quelques semaines à la plupart des gens pour voir des résultats.

Risques et effets secondaires

Les produits vendus en pharmacie et grande surfaces sont sans danger pour la plupart des gens.

Cependant, comme tout produit médical, ils présentent certains risques, notamment :

  • des réactions allergiques
  • irritations de la peau
  • infections à levures
  • interférence avec la fertilité
  • un dessèchement rapide, nécessitant une ré-application fréquente

Lorsqu’une femme souffre de sécheresse vaginale clinique, les gels artificiels ne traitent pas le problème sous-jacent. Ils n’augmentent pas le taux d’hormones et ne ravivent pas les tissus vaginaux amincis. Les personnes peuvent donc trouver que ces produits ne résolvent pas complètement le problème.

Pour les personnes qui n’obtiennent pas de soulagement de la sécheresse vaginale lorsqu’elles utilisent des produits de lubrification de la grande distribution, les crèmes à l’œstrogène peuvent être une bonne option. Voici quelques autres stratégies qui peuvent contribuer à améliorer la lubrification :

  • rester hydraté
  • ne faire l’amour que lorsqu’on est excité
  • consacrer plus de temps aux préliminaires
  • se masturber avant les rapports intimes
  • augmenter la fréquence de la masturbation ou des rapports sexuels

Finalement, que retenir de la lubrification vaginale ?

La lubrification vaginale peut aider les gens à avoir des expériences sexuelles plus agréables et plus confortables.

Pour les personnes souffrant de sécheresse vaginale, les symptômes peuvent être très inconfortables ou frustrants. Un professionnel de santé peut aider à déterminer la cause de la sécheresse et recommander une solution adaptée.

Les rapports sexuels ne doivent pas être douloureux, et le vagin ne doit pas être une source d’inconfort. Une femme peut consulter un médecin ou son gynécologue si la sécheresse vaginale persiste ou ne s’améliore pas avec l’utilisation d’un lubrifiant en gel ou sous forme d’huile. Enfin, notez qu’il est impératif d’avoir une bonne hygiène intime pour limiter le risque d’infections et de mycoses ou autres proliférations de champignons non désirés qui pourraient venir perturber votre sexualité et créer inconfort et irritations supplémentaires.