Perte de la libido : baisse de l’excitation et du désir sexuel

perte-desir-sexuel-libido

Pourquoi je n’ai plus envie de faire l’amour ?

La baisse de libido est un problème courant qui touche jusqu’à un homme sur cinq, et encore plus de femmes à un moment donné de leur vie.

Une baisse de libido décrit une diminution de l’intérêt pour l’activité sexuelle.

Il est courant de se désintéresser du sexe de temps en temps, et le niveau de libido varie au cours de la vie. Il est également normal que votre intérêt ne corresponde pas à celui de votre partenaire à certains moments. Cependant, un désir faible pendant une longue période peut inquiéter certaines personnes. Elle peut parfois être le signe d’un problème de santé sous-jacent.

Elle est souvent liée au stress ou à des événements importants qui changent la vie, comme une grossesse, un accouchement ou un allaitement.

Cependant, une perte inattendue de libido, surtout si elle dure longtemps ou si elle revient sans cesse peut également indiquer un problème personnel, ou médical qui peut être bouleversant pour les deux partenaires d’un couple dans une relation.

Pour les mineurs, sachez que les professionnels de santé du planning familial, peuvent également vous aider.

En attendant, les informations suivantes peuvent vous être utiles. Elles expliquent certaines des raisons les plus courantes de la perte de libido et des suggestions pour tenter d’y remédier avant de consulter.

Problèmes relationnels

La première chose à considérer est de savoir si vous êtes heureux dans votre relation, qu’elle soit purement sexuelle, amoureuse ou autre. Avez-vous des doutes ou des inquiétudes qui pourraient être la véritable raison de votre baisse de désir sexuel ?

Si vous êtes dans une relation depuis longtemps, il se peut que vous soyez devenu trop familier avec votre partenaire et que vous ressentiez une certaine insatisfaction érotique. Ce phénomène est assez courant et peut avoir un effet négatif sur votre libido et celle de votre partenaire.

Les soucis relationnels figurent parmi les causes les plus fréquentes de perte de libido.

Il faut également se demander s’il s’agit d’un problème de performance sexuelle, qui rend les rapports sexuels difficiles ou insatisfaisants. Par exemple, de nombreux hommes connaissent des troubles d’éjaculation ou des troubles de l’érection, et les femmes peuvent avoir des rapports sexuels douloureux ou souffrir de vaginisme (lorsque les muscles entourant le vagin se contractent involontairement avant la pénétration).

Dans ce cas, un psychologue ou sexologue (psychologue spécialisé dans les relations de couples, les relations sexuelles, etc) pourra vous proposer une thérapie relationnelle dans laquelle vous et votre partenaire pouvez discuter des problèmes sexuels ou émotionnels qui peuvent contribuer à votre absence de désir.

Stress, anxiété et épuisement

Le stress, l’anxiété et l’épuisement peuvent être dévorants et avoir un impact majeur sur votre bonheur. Si vous vous sentez constamment fatigué, angoissé ou anxieux, vous devrez peut-être modifier votre mode de vie ou demander conseil à un professionnel de santé.

Sachez qu’envisager la pratique d’une activité physique, en couple ou en solo, peut être une solution radicale pour vous aider à lutter contre ces phénomènes d’angoisse et vous apporter de bons résultats dans votre sexualité, et ce, que vous soyez un homme, ou une femme.

Dépression

La dépression est très différente du simple fait de se sentir malheureux, misérable ou fatigué pendant un court moment. Il s’agit d’une maladie grave qui vous fait éprouver des sentiments de tristesse extrême qui peuvent durer longtemps. Ces sentiments sont suffisamment graves pour interférer avec votre vie quotidienne, y compris votre vie sexuelle.

Vous êtes probablement déprimé si vous vous sentez déprimé ou désespéré, ou si vous avez perdu tout intérêt ou plaisir à faire des choses que vous aimiez auparavant. Dans ce cas, il est très important de consulter un professionnel médical. Il peut estimer que les antidépresseurs vous seront utiles.

Cependant, la baisse de la libido peut également être un effet secondaire de nombreux antidépresseurs. Si vous prenez déjà des antidépresseurs et pensez qu’ils peuvent être à l’origine de vos soucis, parlez-en à un professionnel médical, car vous pourrez peut-être changer de médicament.

Drogues et alcool

La consommation excessive d’alcool peut réduire votre libido. Il est donc conseillé de ne pas dépasser trois à quatre verres par jour si vous êtes un homme, et deux à trois unités par jour si vous êtes une femme, et dans les deux cas, pas tous les jours.

Même si souvent la drogue et l’alcool sont considérés comme des désinhibiteurs qui favorisent les rapports sexuels et la sexualité en général, sachez que l’abus de drogues est également lié directement à une baisse de désir ! …Et ce facteur-là est souvent trop négligé et à la source de nombreuses baisse de désir.

Vieillissement

De nombreuses personnes perdent leur intérêt pour le sexe en vieillissant, principalement en raison de la baisse du taux d’hormones sexuelles, de problèmes de santé liés à l’âge ou des effets secondaires des médicaments.

Les hommes âgés, en particulier, peuvent présenter un faible taux de testostérone, ce qui peut entraîner de la fatigue, une dépression et une baisse de la libido.

Parlez-en à un professionnel de santé si vous êtes préoccupé par ce trouble. Il peut effectuer un test sanguin pour vérifier votre taux de testostérone et vous informer sur les traitements possibles si votre taux est faible.

Lorsque les femmes approchent de la ménopause, les niveaux de l’hormone féminine œstrogène commencent à baisser, ce qui peut affecter la libido. Les femmes peuvent également souffrir d’un faible taux de testostérone, notamment après une hystérectomie. La testostérone est une autre hormone qui peut affecter le désir.

Echangez à ce sujet avec un professionnel de santé si vous pensez que la ménopause peut avoir un effet sur votre libido. Il pourra peut-être vous proposer un essai de traitement hormonal substitutif (THS) si cela vous convient ou vous orienter vers un psychologue pour agir sur votre façon de voir les choses et d’appréhender la sexualité et le désir.

Problèmes hormonaux

Plus rarement, une baisse de libido peut être causée par une thyroïde inactive. Dans ce cas, la glande thyroïde (située dans le cou) ne produit pas assez d’hormones. Signes courants d’une thyroïde inactive.

Cela peut avoir pour effet une baisse de désir mais également des troubles de l’érection et de l’éjaculation chez l’homme et de lubrification chez la femme.

Contraception

Certaines femmes ont peur et d’autres ont signalé une diminution du désir lors de l’utilisation de certains types de contraception hormonale, tels que :

  • la contraception combinée, notamment la pilule combinée, l’anneau vaginal ou le timbre contraceptif
  • la pilule à progestatif seul
  • l’implant contraceptif
  • l’injection de Depo-Provera

Cependant, les effets secondaires de ces contraceptifs ont tendance à s’atténuer en quelques mois et ils sont généralement bien tolérés.

Si vous craignez que votre contraception ne provoque une baisse de libido, parlez-en à votre médecin ou à votre centre de contraception (ou de planning familial) local. Ils pourront vous suggérer d’essayer une autre méthode.

Les problèmes à long terme (chroniques) tels que les maladies cardiovasculaires, le diabète et l’obésité peuvent également avoir un effet négatif sur votre libido.

Médicaments

Certains médicaments peuvent parfois réduire la libido, comme :

  • les traitements contre l’hypertension artérielle, y compris les diurétiques
  • les médicaments contre la dépression, notamment les antidépresseurs ISRS
  • les traitements contre les crises d’épilepsie (crises)
  • les médicaments couramment utilisés pour traiter la psychose (état mental dans lequel une personne ne peut faire la distinction entre la réalité et son imagination), comme l’halopéridol, ainsi que de nombreuses autres affections
  • des traitements tels que la cimétidine, le finastéride et la cyprotérone, qui bloquent les effets ou réduisent la production de testostérone.

Pour trouver des solutions et vous faire accompagner, consultez un professionnel de santé si vous pensez que les médicaments que vous prenez sont responsables de votre baisse de libido. Il peut revoir votre traitement et remplacer votre ordonnance par un médicament moins susceptible d’affecter votre libido, si nécessaire.

Redynamiser sa libido et retrouver son désir sexuel

Votre désir peut également avoir chuté sans facteurs « identifiés », cette baisse peut être passagère mais peut parfois durer si elle n’est pas « traitée » au plus tôt. Beaucoup d’hommes et des femmes, en couple ou non, sont « touchés » par ce souci de sexualité et cela peut parfois avoir des ravages en amour comme dans l’intimité.

Pour redynamiser votre libido et retrouver votre plein désir sexuel, vous pouvez avoir recours à quelques remèdes naturels qui ont souvent des résultats surprenants !

Certaines plantes reconnues pour leur effets aphrodisiaques telles que le ginseng. Le ginseng, comme d’autres « boosters » naturels possède des propriétés multiples, aussi bien sur combattre l’impuissance et améliorer la fertilité, que pour aider à améliorer les troubles liées à la ménopause, que celles liées à la fatigue, au stress, etc.

Le ginseng agira sur votre état général, votre état physique, votre désir et plus globalement sur tout votre corps !

Ne perdez pas de temps, prenez vos problèmes à l’origine trouvez, grâce à cet article et/ou avec l’aide de votre psychologue ou sexologue, les solutions adaptées et reprenez la maîtrise de votre corps pour retrouver une sexualité épanouie, un désir sans précédent et des rapports intimes magiques !